26 février 2013

MALADIE ET SYNDROME DE CUSHING SUITE

 

VETO01A

 

 

 

PHOTOS PRISES LE 10 FEVRIER 2013

 

PHO001

 

SELON VOUS QUEL EST SON AGE SUR LES PHOTOS  ? ................... NON 9 MOIS 1/2.

 

 

PHO002

 

PHO003

 

DANS LE SYNDROME DE CUSHING LA PEAU QUI EST DE BASE ROSE DEVIENT D' UNE COULEUR BIZARRE, MAIS C' EST TRES DISCRET IL FAUT REELLEMENT EXAMINER LA PEAU POUR S' EN APERCEVOIR.

TRES VITE LA PEAU DEVIENT BLANCHE, DE LA APPARAIT ASSEZ VITE DES POINTS DE PIGMENTATION DE COULEUR FAUVE CLAIR. MAIS CES POINTS S' ELARGISSENT TRES VITE, CELA DONNE DES TACHES INEGALES AVEC DES NUANCES DE COULEURS DE CLAIR A UN FAUVE FONCE A NOIR.

TOUTES CES TACHES SE REJOIGNENT ET LA PEAU EST NOIR (VOIR PHOTOS)  AVEC CUSHING A CE STADE LES POILS TOMBENT.

A CE JOUR IL RESTE TRES PEU DE PEAU BLANCHE.

LE CORPS DU CHIEN EST PRATIQUEMENT COUVERT DE TACHES, LA TETE NE SERA PAS EPARGNEE.

CE BEBE CHIEN JOUE MAIS PAS LONGTEMPS. IL EST TRES VITE EPUISE, LES PATTES TREMBLENT PAR MOMENT ( FAIBLESSE MUSCULAIRE), BOIT BEAUCOUP, A TOUJOURS FAIM.

DANS CUSHING ON ASSISTE IMPUISSANT A UNE DEGRADATION GENERALE ET RAPIDE DE SON CHIEN.

 

Posté par LOTUS16 à 13:27 - - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


04 février 2013

MALADIE ET SYNDROME DE CUSHING

 

VETO01

 

 

Qu’est ce que le syndrome de cushing ?

 Le syndrome de cushing du chien est caractérisé par le fait que l’organisme produit une trop grosse quantité de cortisol (hormone analogue à la cortisone) .   Cette hormone est secrétée par les glandes surrénales(deux petites glandes situées à côté de chaque rein ) et joue un rôle essentiel dans le métabolisme des protéines, glucides et lipides .  

Le cortisol est libéré dans le sang dans des moments de stress dans le but de préparer l’organisme à lutter.   La production et la libération du cortisol par les glandes surrénales est contrôlée par une autre hormone : l’ ACTH.   L’hormone ACTH est produite par la glande pituitaire, glande de la taille d’un petit pois située à la base du cerveau.   Cette surproduction de cortisol va avoir des effets néfastes sur beaucoup d’organes et le métabolisme du corps.  

 

Les causes du syndrome de Cushing :

 Le syndrome de cushing est dû a deux types de tumeur :  

1) soit de la glande pituitaire ( hypohyse) : c’est la cause la plus fréquente (85% des cas)

2) soit des glandes surrenales

Vous avez compris, quand c’est une tumeur de la glande pituitaire qui est la cause, il y a une surproduction d’ACTH qui va stimuler les glandes surrénales qui vont produire trop de cortisol.

Quand c’est la glande surrénale (car c’est rarement les deux glandes qui sont concernées à la fois), il y a une surproduction de cortisol.

Il y a une troisième cause (latroègene) et qui est beaucoup moins ennuyeuse, c’est l’emploi abusif de corticoïdes dans un traitement d’une maladie ( exemple : lors d’un problème dermatologique avec démangeaisons). L’avantage ici réside dans le fait qu’il suffit d’arrêter l’ administration de ces molécules pour retrouver une situation normale.  

 

Les symptômes du syndrome de cushing :

Ce qui est caractéristique du syndrome de cushing au niveau des signes cliniques, c’est un vieillissement beaucoup plus rapide de l’organisme.   L’état général de votre chien va se dégrader très vite et engendrer des coûts de traitement très importants.   A la longue votre chien va développer plusieurs maladies graves comme le diabète sucré, une embolie pulmonaire (caillots sanguins dans les poumons), une infection rénale, une infection des voies urinaires, une inflammation du pancréas, les infections qui attaquent les oreilles, les yeux, la vessie, ou de la peau.

 

Les signes cliniques du syndrome de cushing sont :

Chute de poils (alopécie) + amaincissement de la peau (la peau devient très fine), peau de porcelaine (blanche).  

Abdomen « penduleux », obésité.  

Pu/Pd : c’est à dire polyurie (va uriner beaucoup plus) et une polydypsie (va boire beaucoup plus)  

Augmentation de l’appétit : boulimie !   Fonte musculaire

léthargie, abattement, dors beaucoup

Halètement excessif

Age moyen 10 ans (en réalite bien au dessous).

Tous les chiens ne vont pas réagir de la même façon, je vous ai donné les principaux signes cliniques.

En tout cas, tout changement rapide « d’apparence » de votre chien peut faire suspecter le syndrome de cushing.  

Il y a effectivement des races prédisposées et à haut risque : Caniche, Teckel, Boxer, Boston Terrier, Beagle, Bull Terrier, Silky terrier, Yorkshire terrier.  

 

Diagnostic du syndrome de cushing :

Les signes cliniques, les résultats de prise de sang de routine peuvent faire évoquer au vétérinaire une suspicion de syndrome de cushing.   Cependant pour confirmer ses suspicions, le vétérinaire doit faire des TESTS SANGUINS.   Les deux tests qui sont utilisés pour confirmer un diagnostic de Cushing sont :  

1) le test de stimulation d’ACTH

2) le test de la dexaméthasone à faible dose (suppression)

Il peut être nécessaire d’effectuer deux tests. Vous aurez souvent besoin de laisser votre chien chez votre vétérinaire pour quelques heures ou pour la journée afin qu’il puisse effectuer des prises de sang à des temps bien déterminé après avoir injecté le produit de stimulation ou de suppression.   Une fois que le syndrome de cushing est confirmé, le vétérinaire peut chercher la cause : tumeur des glandes surrénales ou au niveau de l’hypohyse ?   Pour cela il y a de nouveau d’autres tests sanguin à faire  :  

1) suppression avec forte dose de dexaméthasone

 2)  mesure de l’ACTH endogène

 Il peut faire aussi une mesure dans les urines : ratio cortisol/créatinine urinaire   Mais quand cela est possible, rien de tel qu’un scanner pour mettre en évidence la tumeur et détecter d’éventuelles métastases !  

 

Traitement du syndrome de cushing :

Le traitement du syndrome de cushing va dépendre de la cause.  

A ) en cas de tumeur surrénalienne

Seule la chirurgie sera efficace. Mais il faut vérifier s’il n’ y a pas de métastases avant d’effectuer cette intervention . Pour les tumeurs non opérables, il y a les médicaments.

B) en cas de tumeur au niveau de l’hypohyse

Le traitement de choix est à nouveau la chirurgie, mais vous l’avez compris, elle est particulièrement complexe, coûteuse et effectuée seulement dans les grands centres de référence.   Des traitements sont disponibles traitement de l'hypercorticisme d'origine hypophysaire (maladie de Cushing) ou d'origine surrénalienne (syndrome de Cushing surrénalien).

 

Mais attention votre chien aura besoin d’un suivi strict et rigoureux :  

Car en mettant le chien sous traitement qui (bloque la production du cortisol), il ne faut pas que l’on tombe dans un manque de cortisol (hypoadrénocorticisme) ce qui serait aussi dangereux pour l’animal.   Il est très important de surveiller dans les premiers moments de la thérapie. Cout des soins de 120 euros à 170 euros par mois. Il faut aussi prévoir des tests après chaque changement de dose, ou s' il y a apparition d' effets secondaires (léthargie, anoréxie, vomissements, troubles mentaux, mort subite).   

 

Pronostic du syndrome de cushing :

Globalement, le temps de survie est de quelques jours a 1,7 ans, et la majorité des chiens survivant plus de 6 mois vont en fait décéder d' une autre cause. Les complications les plus fréquentes sont le développement d' un diabète, l' hypertension, les infections urinaires et autres problèmes du système urinaire, et finalement les thrombo-embolies pulmonaires. Dans le cas des macro-tumeurs hypophysaires, des signes neurologiques tels que changement d’attitude, dépression mentale et pertes d’équilibre peuvent survenir.

 

Conclusion :

Dans nos recherches il a été trouvé un pourcentage de chiens agés de 2 ans a 5 ans atteint de Cushing c' est des cas réels.

Les médicaments sont a manipuler avec une très grande précaution, bien lire la notice et s' y conformer.

Dans le Syndrome de Cushing il y a très peu ou pas de démangeaisons (pour attirer l' attention au départ).

C' est une maladie hormonale, véhiculée par le sang.

Cushing est déclenché par le présence d' une tumeur soit des glandes surrénales ou à l' hypohyse (glande pituitaire).

Cushing déclenche une ou plusieurs autres maladies.

Car Cushing fait rarement mourrir par lui meme (comme pour le cancer) meme avec les traitements l' état de santé s' aggrave assez rapidement et menace la vie du chien.

Cushing n' est pas curable à ce jour. Pour soulager il y a aussi d'autres alternatives : l' homéophatie, la médecine naturelle (plantes).

 Toutes les races de chiens sont concernées par cette maladie.